Quoi de mieux que dans la visite d’un pays que de partager un moment de vie des autochtones ?

C’est ce qui m’a été possible de faire lors de mon dernier weekend argentin dans la ville provinciale de la région de l’ « Entre 2 Rios » de Concordia pour un de leurs évènements majeurs de leur été austral, le tournoi de rugby à 7 sur sable…

La route

440 kilomètres de trajet vers le Nord du pays pour rejoindre cette ville frontalière de l’Uruguay. La route est celle du Brésil et d’Iguaçu, un axe majeur de communication entre les 2 géants sud-américains. Il est étonnant de voir à quel point cette route peut être dangereuse car après 200 kilomètres, elle passe de 2×2 voies à une voie de chaque côté. A cela il faut ajouter la conduite assez déconcertante des argentins entre les nostalgiques de Fangio et ceux conduisant leurs vieilles voitures sorties d’un film américain des années 60 ou tout droit de la saga des Gendarmes de Saint-Tropez de notre Louis de Funès national.

(Lire la suite…)

Le marketing des routes :

Ici en Argentine, la « ruta 40 », qui s’étire du point le plus austral (le phare de Cabo Virgenes) au point le plus septentrional (Ciénaga à la frontière Bolivienne), 5244 km (ou d’Amsterdam à l’Afghanistan en distance), et un passage à 5061m d’altitude histoire de toucher à d’autres records,  avis aux amateurs…

Quelques autres routes mythiques dans notre imaginaire :

La route légendaire 66 américaine

La transaméricaine ou la panaméricaine

La transpacifique

La transamazonienne

La route de la soie

La pacific highway,

La « Great Ocean Road », la Pacific Highway et la Princess Highway en Australie et la road 4 qui traverse d’Est en Ouest

La Sunbelt Highway

Que de noms légendaires pour routard motorisé…

(Lire la suite…)