Bienvenue dans les pays des généraux qui consultent l’astrologue avant de prendre une décision.

Bienvenue dans un pays où le tourisme n’est pas de masse

Bienvenue dans un pays où il faut prendre son temps

Bienvenue dans le pays du dollar roi mais surtout lisse et propre…

Le moment le plus savoureux de la journée est de lire le journal birman en anglais « The new light of Myanmar » qui est juste à mourir de rire tellement les nouvelles sont drôles ou hors sujet…En gros quelques nouvelles du web pas très fraiche (ventes aux enchères d’objets de Michael Jackson ou festival d’arts d’il y a 3 mois en Slovénie..) et surtout des conseils de vie, comme « le chaos amène le chaos et non la paix et l’harmonie » et d’autres…

Oubliez les réservations faciles, l’internet rapide, les routes correctes mais voici un pays qui s’ouvre aux autres et où l’on ressent une Asie telle qu’elle devait exister 50 ans auparavant ou qui ne doit exister plus que partiellement dans les autres pays du sud est asiatique.

Docteur Birmanie ou Mister Myanmar ?

Toute la question de ce pays réside dans cette approche…

On est à la fois dans un pays très accueillant et à la fois dans un pays qui peut faire peur…

Un peuple qui semble heureux mais à la fois, qui a peur de sa police et de son gouvernement donc si on leur permet de vivre décemment, ceux ci ne vont pas se rebeller, par contre, si certaines décisions sont contraires aux intérêts du peuple, alors celui-ci, par l’intermédiaire de ses bronzes, va se révolter. L’exemple est venu de l’augmentation du prix des carburants de plus de 150% je crois il y a quelques années, ce qui a mis les feu aux poudres…

La capitale de la Birmanie est Yangon, la capitale du Myanmar est paradoxalement Pyay-ai, une ville sortie des pensées du Nostradamus local.

La Birmanie est un pays au rythme asiatique séculier et millénaire, le Myanmar un pays au rythme astrale

La Birmanie est le pays des chats qui sautent, le Myanmar est celui des trains qui sautent aussi de la même façon.

Les habitants de Birmanie sont les birmans, les habitants du Myanmar, les gens du Myanmar

La Birmanie vénère Buddha, le Myanmar vénère Wayne Rooney de Manchester

La Birmanie a plein de pagodes et de lieux à visiter,  le Myanmar plein de restrictions

La Birmanie est pleine de gens curieux et souriants, le Myanmar est plein de gens surveillés.

La Birmanie a des comédiens de talent, le Myanmar les interdit sauf pour les touristes

La monnaie birmane est le Kyat aux billets défoncés, celle du Myanmar, le dollar sans égratignure.

La Birmanie veut la liberté, le Myanmar le contrôle

La Birmanie roule à droite, du coup le Myanmar a des véhicules avec des volants à droite ce qui fait des dépassements rock and roll.

Il reste de tout cela un pays fascinant où il faut prendre son temps pour le visiter où établir un planning de visite serré est impossible tant les transports locaux sont aléatoires. Pas un seul de mes horaires de bus, ou avion de mon guide anglophone (il paraît que le routard est plus précis) ne fut correct.

Les restrictions sont nombreuses dans énormément de région mais il faut savoir s’armer d’une patience asiatique pour comprendre ce pays où des gens peuvent vous arrêter dans la rue juste pour vous parler une bonne demi-heure sur votre pays ou sur le leur,  ou sur notre perception du monde versus la leur. Voici un pays où les vertus asiatiques sont nombreuses et où le véritable voyage se situe aussi dans le fait de perdre son temps au lieu de le minuter. Une complète perte de notion du temps permet d’effectuer un voyage hors du temps que d’autres pays n’offrent plus.

Alors quand on nous demande se préciser nos visites et nos temps passés, il apparaît bien aléatoire après coup de prévoir tout cela. De même, l’information dans ce pays est difficile à avoir et il faut donc savoir faire confiance à certaines personnes ou croiser ses sources afin de détenir, la vraie information.

Il y a quand même des sites qu’il ne faut pas manquer dans ce pays, à savoir Yangon et sa Shwedagon Paya, complètement doré, l’Inle Lac et sa vie hors de temps, adapté à ce milieu aquatique,  et Bagan, ses temples à foison. Selon le temps restant mais aussi l’argent disponible, d’autres sites comme le Golden Rock, les « Hill Stations », tels Siphaw, ou d’autres lieux de temple comme Mrauk-U peuvent être ajoutés.

Alors destination à conseiller, destination fréquentable ?  Alors à cette question, j’en référerai à la problématique du personnage de Robert-Louis Stevenson, est-il fréquentable ? le Docteur est un homme sur qui compter, Monsieur Hyde, moins…

Donc La Birmanie oui, le Myanmar, non

Leave a Reply