Si le Nord de l’inde est connu pour ces monuments, palais  et ses temples splendides, le Sud de l’Inde n’est pas en reste et est un lieu de pèlerinage des Hindouistes Indiens. D’ailleurs dans le Ramayana, l’action se passe souvent entre le Sud de l’Inde et le Sri Lanka au niveau des iles qui relient pratiquement ces 2 pays sur l’Adam’s Bridge.

Bref, pêle-mêle, de Chennai à Madurai, le chemin peut passer par Mamallapuram, Kamchupuram, Chidabarum, Kumbakonam, Darasuram,  Tiruchipalli, Rameshwaram et d’autres… Hormis pour les experts, à un moment donné, les temples se ressemblent et c’est plus la compréhension de l’hindouisme et la vision de la dévotion des Indiens qui deviennent intéressantes même si l’on devine un ordre de grandeur dans tous ces temples.  D’ailleurs, au nord de Madras, la ville de Tirupati est un lieu sacrée dévolue à Vishnu et attire plus de pèlerins que la Mecque ou Rome… quand on parle de nombre en Inde…..

Le choix des temples s’est donc fait pour moi en parlant à des habitants de Pondicherry qui m’ont conseillé des temples selon mon chemin et selon leur importance ou beauté.

Thanjavur est donc une escale importante sur ce chemin puisque ce temple est un lieu du Tandava, la dance cosmique de Shiva… Le temple est dit avoir été construit par le légendaire roi Hiranyavarnam lors d’un pèlerinage depuis le Kashmir pour se débarrasser de la lèpre. Sa cure étant réussie dans ce lieu, il érigea  autour du bassin rédempteur ce temple magnifique dans ce petit lieu dont il est l’élément central de la ville ; tellement central que tout le monde passe par ce lieu de culte pour aller d’un côté à l’autre de cette ville ce qui donne des images cocasses de prêtres ou pèlerins hindouistes à moitié nus croisant des musulmanes en Burka ou en tchador version intégrale.

ChidanbarumThanjavur

Leave a Reply