Le chemin des temples en Tamil Nadu se devait de se terminer pour moi avec Madurai, une grande ville indienne de cet état. Ville qui de plus est une des plus ancienne d’Asie du Sud Est puisque l’on en parle déjà en 300 avant JC et fut appelé l’ « Athènes de l’Est ». Bref, le commerce fut un élément prépondérant : les épices, la soie et les perles.

Cela permet au moins l’établissement d’un temple remarquable par sa grandeur et par les sculptures multicolores sur les gopuras.
C’est une ville à la circulation elle aussi délirante… Si au moins les vaches ne faisaient pas aussi des leurs dans les rues déjà trop étroites pour 2 vélos et un marchand de thé ambulant.

Pour se remettre de tout cela, un marché aux fruits et aux fleurs débordant de couleurs a donné corps à des envies de consommation… Consommation de jus de pastèque…belle pastèque, trop belle, trop juteuse, trop bonne et qui se devait d’être consommé…mais les glaçons déjà mis dans la machine m’ont refroidi. Trop tard pour revenir en arrière, ce jus sentait délicieusement bon et tous les conseils de prudence et de mise en garde se sont donc envolés devant cette belle couleur rouge et dans un verre empli de buée tellement la fraicheur du jus faisait de l’effet sur un verre pourtant lisse et placide.

Leave a Reply