Dans une parodie très connue des nos Inconnus, l’émission « Tournez manège » tournait autour d’une certaine Ingrid et sur la fameuse question « est-ce que tu baises ? ».  Effectivement, toute l’émission repose sur les rencontres et les gens, et évidemment on ne sait pas sur quoi on va tomber lorsque la ronde s’arrête. Il faut dire que les intervenants pouvaient être des vraies caricatures.

Au moment d’effectuer les choix des destinations, la Colombie ne s’imposait pas.  Un peu trop au nord de l’Amérique du Sud, d’ailleurs on est en hémisphère nord, du danger à chaque coin de rue, des hommes armés jusqu’aux dents, des sachets de poudre que tout le monde veut mettre dans votre sac, des jungles avec des animaux humains plus dangereux que toute la vie sauvage amazonienne. Hormis, la bouille sympathique de Carlos Valderama joueur de foot mythique des années 90, rien ne donne envie de venir ici, surtout pas notre Ingrid Bétancourt…Et que dire si le premier colombien qui nous vient à l’esprit est plus Pablo Escobar que Gabriel Garcia Marquez  ou Shakira? On ne peut pas lutter contre les clichés, on peut seulement les confronter avec la réalité pour vraiment savoir ce qu’il en est.

Un peu comme notre émission, on en retient les cas les plus extrêmes, la Colombie est un « Tournez manège » avec comme invité du jour Ingrid.

Ici le tourbillon de la vie a pris le dessus sur la Violence. Le manège continue à tourner et à créer de la joie, voici un pays où les gens sont heureux de vivre et vous le montre. Il y a évidemment des problèmes résiduels, des situations critiques que l’on peut éviter avec du bon sens.

Au contraire de l’Ingrid de notre parodie des Inconnus qui, devant la répétition des questions sur sa faculté à coucher, a su sortir à temps de la ronde, l’Ingrid colombienne n’a pas voulu entendre les mises en garde du propriétaire des lieux et a voulu continuer sa route malgré tout. En effet, Ingrid s’est jeté dans la gueule du loup toute seule comme une grande. Elle a même signé une décharge pour aller dans une zone dangereuse où sa sécurité ne pouvait pas être garantie.

Et la voilà prise par les Farc qui ne sont pas des combattants romantiques de la jungle profonde suivant les pas et idées du Che mais juste aujourd’hui des narco-guerilleros trafiquants affaiblis par la politique d’Urribe…Et voilà la Colombie mise au pilori des nations.

Un mauvais scénario pour des centaines de situations plus que fascinantes…parce que la Colombie, c’est la côte caraïbes, des villes coloniales, la Sierra Nevada, qui va de la mer à plus de 5000 mètres en un trait sans parler des autres massifs montagneux, des villes dynamiques à l’instar de Bogota ou Medellin, des paysages variées, de la jungle au désert en passant par les collines verdoyantes, mais aussi des vestiges archéologiques ainsi qu’une des faunes les plus diversifiées du monde.


De plus, la Colombie est une rencontre permanente avec une population accueillante et agréable et qui aime vivre, comme quoi les sourires, les musiques et rythmes latins sont des armes tout aussi dangereuses.

Bref il faut de tout pour faire un monde, et il y a tout en Colombie… même des Ingrid, des Pablo ainsi que des idées reçues à la vie dure tout comme de la poudre au nez..yeux.

3 Comments to “Merci Ingrid et « Tournez manège »”

  1.  alex said on

    c’est beau les montagnes, mais je suis aussi preneur d’une bonne vieille photo de pablo escobar et d’un sachet de cocaine, pour le mythe !

  2.  charles said on

    pour le sachet de poudre, donne moi ton adresse et je te l’envoie par la poste :-)

  3.  Dchelle said on

    Great One…

    I must say, its worth it! My link, http://www.thoughts.com/ashley11,thanks haha…

Leave a Reply